Hédychiums rustiques : point 2020

H. Assam orange, une valeur sûre

Les hédychiums sont des plantes originales et très intéressantes pour nos jardins du nord de la France. Ils ont un aspect exotique, tant par leur feuillage que par leur floraison. Ils sont aussi pour une grande part d’entre eux bien rustiques. Ils donnent une touche d’originalité indéniable dans les jardins, car on n’en voit pas souvent. Le tableau est alléchant, mais il cache un gros « mais ». Certains d’entre eux, sont très beaux en fleurs… sur les catalogues ou les sites qui les proposent à la vente. En effet, beaucoup d’hédychiums, s’ils poussent très bien, ne fleurissent pas dans nos régions (dans mon jardin tout du moins).

J’en ai cultivés ici jusqu’à 17 espèces et cultivars différents… et je suis globalement déçu d’une bonne moitié d’entre eux. Voici donc un point sur ceux qui fleurissent bien, et sur les autres, dont j’abandonne la culture en 2020, pour faire de la place à d’autres plantes.

Les valeurs sûres
H. greenii, apprécie le plein soleil

Les hédychiums ci-dessous sont, pour moi, des valeurs sûres. Ils ont une bonne rusticité et fleurissent tous les ans. Il s’agit de l’Hédychium densiflorum « Assam Orange », de l’H. greenii, de l’H. spicatum, de l’H. yunnanense, de l’H. ellipticum, et de l’H. forestii. Le plus fragile de cette liste, c’est H. ellipticum, pour lequel je suis vigilant pour le paillage, que je fais bien épais. Si on annonce de gros froids, vers -10°C, ce qui arrive parfois ici, je lui rajoute une petite bâche plastique. Ainsi, avec ces précautions, il passe bien les hivers les plus froids (jusqu’à présent en tout cas).

A l’essai depuis cette année, H. corelli. Il a très bien poussé et magnifiquement fleuri. Reste à voir ce que cela donnera l’année prochaine et les suivantes. L’hédychium « Tara », installé depuis 3 ans a fleuri les deux premières années, mais rien en 2019. Lui aussi reste sous surveillance…

Les décevants

Je vais arrêter la culture de ceux qui suivent, afin de faire de la place pour d’autres cultures, ou d’autres hédychiums réputés bien florifères. H. coronarium, H. gardneriarum, n’ont jamais fleuri, en 15 ans. Vous conviendrez que j’ai été bien patient. Idem pour l’hédychium « Devon cream », qui n’a jamais fleuri en 10 ans. Rien non plus pour « Pink V », en culture depuis 3 ans. H. « Stephen » et « Sorung » n’ont jamais fleuri. J’ai du les retenter 2 fois, car ils n’ont pas passé des hivers pas spécialement froids. Eux, je ne les ai plus au jardin, et n’ai plus l’intention de les retenter. En culture depuis quatre ans, H. « Peach » et « Tai sunlight », n’ont jamais fleuri. Et enfin, l’hédychium coronarium « Kunming » qui n’a fleurit qu’une fois en cinq ans. Exit donc tous ceux-là, sans regret !

Les hédychiums « Slim’s orange » et wardii ont la réputation de bien fleurir, je vais les tenter en 2020, affaire à suivre…

Bien sûr, tout ce qui précède, relève de l’expérience dans mon jardin. Dans le vôtre, les résultats sont peut-être différents, alors n’hésitez pas à partager vos expériences via les commentaires sous cet article.

 

Related Images:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.