Les légumes asiatiques : légumes feuilles 1

Pak Choï

Dans cet article sur les légumes asiatiques, nous allons commencer par parler de quelques légumes feuilles. Par la suite, d’autres articles poursuivront la découverte des légumes de cet extrême Orient lointain et mystérieux, si riches en plantes. Des articles sur les légumes fruits ou racines viendront en temps voulu. Mais pour l’instant, restons dans les feuillages. Cet article ne sera pas exhaustif, car il en existe énormément. Un second article sur le même sujet (les légumes feuilles) viendra le compléter très prochainement.

Voici ci-dessous, quelques uns des légumes feuilles asiatiques les plus faciles à cultiver et à réussir. Leurs graines sont aussi les plus faciles à trouver.

Quelques choux…
Pe tsai sur un étal

Parmi les très nombreux légumes asiatiques à adopter sans modération au potager, le premier dont je voudrais vous parler est le pak choï. Il s’agit d’une sorte de choux. Il peut ressembler à une petite blette avec ses tiges bien blanche et ses feuilles vertes. On le trouve parfois sur les étals. Son goût de choux est très doux. C’est un légume vraiment facile, qui pousse vite et donne de belles récoltes.

Très courant en supermarché, le pe tsai est un chou conique délicieux, très facile à réussir dès lors qu’il ne manque pas d’arrosages. Il ressemble à une très grosse endive qui aurait le bout des feuilles frisées. On peut le consommer aussi bien cru que cuit. Les graines de ces deux légumes se trouvent très facilement. Sachez aussi qu’il existe diverses variétés tant de pak choï que de pe tsai.

Toujours de la famille des choux (brassicacée)
Mizuna

Parmi les légumes asiatiques très faciles, en voici quelques autres, bien moins connus. Nous commencerons par le mizuna. Ce légume feuille est délicieux, tant cru que cuit. Son feuillage ressemble à celui d’un navet qui ne ferait pas de navet ! Cela tombe bien puisque ce sont ses feuilles qu’on mange. Vraiment très facile à réussir, on le sème, il pousse vite, on le récolte… On le classe parfois dans la catégorie des moutardes japonaises. Il y en a des dizaines de variétés. Il s’agit de toute une série de légumes feuilles, avec des goûts plus ou moins marqués, des feuilles de formes et de couleurs différentes. Ce qui est très intéressant, c’est que ces moutardes peuvent se récolter en automne et en hiver. On peut aussi les réussir au printemps. Il faut simplement leur éviter les chaleurs estivales qui les font monter prématurément à graines.

Changeons de famille : les amarantacées
Amarante tricolore

Cultivées en Asie depuis des siècles, il existe différentes sortes d’amarantes. On en consomme les feuilles, très présentes dans la cuisine chinoise ou du sud est asiatique. Il y en a de très belles variétés, aux feuillages panachés qui ressemblent à des coleus. Les amarantes de Chine (Yin tsoï) poussent vite (en sol réchauffé, ne pas semer avant fin avril/mai). Ce sont des plantes annuelles qui fournissent rapidement une grande masse de feuillage riche en protéines, en vitamines, en minéraux. Comme elles montent facilement à graines, il est facile de les reproduire soi-même d’une année sur l’autre. On rencontre aussi des variétés d’amarantes cultivées depuis des siècles en Amérique centrale et du sud (voir l’article sur les légumes sud-américains). Parmi ces amarantes asiatiques, citons l’amarante tête d’éléphant ou l’amarante tricolore qui peuvent aussi être cultivées comme de magnifiques plantes ornementales.

Persil  japonais, périlla et chrysanthème
Shiso

voici maintenant le célèbre persil japonais, le mitsuba (Cryptotaenia japonica). Très utilisé au Japon, ses graines sont désormais courantes à la vente. C’est une plante vivace, à protéger des froids intenses tout de même. On peut l’utiliser en condimentaire, comme notre persil, mais aussi comme un légume, en faisant cuire tiges et feuilles. Niveau goût, il fait penser au céleri, en beaucoup moins fort. Parmi les légumes asiatiques fort connus, il faut aussi citer le shiso, encore nommé périlla (Perilla fructescens). Il en existe des variétés à feuilles vertes ou pourpres (comme pour le mitsuba d’ailleurs). En Europe, le périlla est surtout connu comme plante annuelle ornementale. Il est cultivé et consommé dans toute l’Asie depuis des siècles. Très facile à cultiver, son goût est un mélange de basilic, de cannelle, de mélisse… C’est un peu étrange. Sa culture est identique à celle du basilic.

Chrysanthème comestible

Nous terminerons ce premier article sur les légumes feuilles asiatiques par le chrysanthème comestible ou shungiku. Dans ce chrysanthème (Chrysanthemum coronarium), on mange les feuilles (crues ou cuites) et les fleurs (crues). Sa saveur est forte et piquante, mais très bonne. C’est une plante annuelle très facile de culture et bien productive. On le trouve parfois dans les épiceries asiatiques sous le nom de “Tang d’or”. Ce chrysanthème est très riche en vitamines et minéraux.

Voilà donc quelques légumes asiatiques à essayer au potager sans modération. Ceux présentés ici sont faciles, productifs et donneront à votre assiette un petit goût d’exotisme… Alors, à vos baguettes !

 

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.