Cultiver la vraie citronnelle

Cultiver la vraie citronnelle n’est pas très compliqué. Cette graminée au joli feuillage aromatique est une épice facile à vivre, moyennant quelques soins.

Mais, quand on parle de citronnelle, il convient d’abord de bien déterminer de quoi on parle, car plusieurs plantes portent ce nom.

Il y a citronnelle et citronnelle…

Dans le monde des citronnelles, il y a, en gros, 3 plantes qui sont souvent confondues. La mélisse (ou mélisse citronnelle, Melissa officinalis),

citronnelle vraie, jardin exotique le jardin d'épices
Citronnelle vraie,

une plante bien rustique qui pousse sans problème au jardin. Elle est de la famille des labiacées, comme la menthe dont elle a le caractère envahissant. Elle pousse chez nous dans les jardins mais on la trouve aussi à l’état sauvage.

L’autre mélisse, est un arbuste semi-rustique, au feuillage très odorant, appelé et vendu en jardinerie sous le nom de verveine citronnelle (Lippia citriodora) ; elle doit bénéficier d’une bonne protection en hiver car elle gèle facilement. Ces 2 plantes au parfum citronné, souvent appelées citronnelles, ne sont pas des citronnelles. La vraie citronnelle, c’est la plante appelée Cymbopogon citratus. C’est une graminée non rustique et c’est d’elle qu’on tire l’épice si utilisée dans la cuisine asiatique.

Culture

Originaire d’Asie du sud-est, cette belle tropicale n’est pas rustique, alors me direz-vous, comment cultiver la vraie citronnelle dans son jardin ? C’est en fait très simple. J’en ai un pied depuis 6 ans, acheté en godet en jardinerie. Tous les ans, dès que les gelées sont passées, je l’ installe au jardin, en pleine terre, dans une terre bien riche. J’ai essayé plusieurs expositions mais la meilleure, c’est la mi-ombre. Et là, cette graminée exotique s’épanouie que l’été soit frais ou chaud.

En fin de saison, elle mesure facilement un bon mètre de haut.A ce moment, elle produit plein de délicieuses tiges qu’on peut récolter pour la cuisine. Je la déterre et la rempote pour lui faire passer l’hiver au chaud. Elle supporte parfaitement ce traitement. En fin d’hiver, elle est franchement moche, elle n’aime pas trop la chaleur sèche de nos intérieurs mais on peut la garder dans un local lumineux ou la température ne descend pas en dessous de 10°C. Le retour à la pleine terre semble être une renaissance pour elle. Si l’été est humide, elle peut produire beaucoup de tiges (c’est surtout elles qu’on utilisent en cuisine) et doubler de volume.

Reproduction

Très facile par division de la souche. Sinon, vous pouvez utiliser des tiges fraîches qu’on trouve dans les magasins exotiques ou sur les éta

Cymbopogon citratus, jardin exotique le jardin d'épices
Cymbopogon citratus

lages “fruits et légumes exotiques” des supermarchés. Il ne faut pas que la tige soit trop sèche. Vous la mettez dans l’eau et au bout de quelques jours, des racines apparaissent. Elle se bouture donc très facilement.

Si vous êtes fan de cuisine asiatique et des plats où elle a la part belle, n’hésitez pas à cultiver cette belle citronnelle. Son feuillage vous ravira l’été, ses tiges vous permettront de réaliser de savoureux plats. Avec ses feuilles vous pourrez faire de bonnes tisanes digestives ou parfumer votre thé. Vous pourrez utiliser les feuilles fraîches ou les faire sécher.

Cultiver la vraie citronnelle ne présente aucune difficulté dans nos jardins du nord de la France. Vraiment, ce serait dommage de se priver de cette jolie plante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.