Le phlomis

phlomis russeliana jardin d'epices laurent lafaille
phlomis russeliana

Le phlomis est une plante méconnue dont il existe plusieurs espèces très intéressantes. Celle dont je vais vous parler aujourd’hui est Phlomis russeliana. C’est une belle vivace que j’utilise sans modération (ou presque).

Sa floraison jaune à étage (au moins 1 mètre 50 de haut) débute en fin de printemps. Elle dure jusqu’en juillet. Elle est très appréciée des bourdons. Dans un massif de vivaces, elle ne passe pas inaperçue. Ses grandes feuilles veloutées assurent le décor toute l’année, car elles sont persistantes. Les touffes deviennent vite volumineuses et peuvent étouffer les vivaces plus petites, il faut faire attention où vous la plantez. La bonne nouvelle, c’est qu’elle étouffe même les adventices les plus résistantes (liseron, chiendent…) : elle est donc idéale pour un massif un peu sauvage ou pour créer une zone de lisière entre un espace enherbé et une mixed border.

Culture

Originaire du bassin méditerranéen et d’Asie occidentale, le phlomis est pourtant très rustique. En effet, je ne l’ai jamais vu geler ce qui est normal car on le considère rustique jusqu’en zone 6. Si il pousse parfaitement en plein soleil, il ne dédaigne pas les endroits plus ombragés où il fleurit tout aussi bien ! C’est vraiment une vivace de bon caractère. Même s’il s’étale relativement vite, il reste très facile à gérer, rien à voir avec certaines plantes qui sont de vraies pestes. Il suffit d’enlever les nouvelles pousses à la périphérie de la touffe.

Nouvelles pousses que vous pouvez aussitôt replanter, elles reprennent à tous les coups ! Un bon paillage tout autour au moment de la plantation, histoire de l’aider à bien s’enraciner Ensuite, il est increvable et résiste parfaitement à la sécheresse. On trouve le phlomis facilement en jardineries ou chez les producteurs de vivaces.

Si le phlomis peut être utilisé dans toutes sortes de composition. Il a un indéniable petit côté méditerranéen (origine oblige), qui le fera une pièce nécessaire pour vos massifs évocateurs du  sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.