Les meilleures vivaces

Tritome, agapanthes et phormium, en plein soleil
Tritomes et agapanthes

Cet article est consacré aux meilleures vivaces (liste ci-dessous),  à celles qui vous tiendront compagnie longtemps, ne vous poseront pas de problèmes de culture particuliers et qui égaieront vos massifs de longs mois durant. Les plantes vivaces constituent le gros des troupes des plantes du jardin. Elles sont l'armature des massifs et dans ce domaine, nous nous laissons aller à nos envies car le choix est immense, tellement immense que c'est la place qui va finir par manquer si on veut installer toutes celles dont nous rêvons !

Sur le jardin, il en y a plusieurs centaines d'espèces, pour un jardin fleuri de février à décembre !

Avec les vivaces, pas de problème pour avoir un jardin bien fleuri, on en trouve de très florifères et pour la plupart, la question de la rusticité ne se pose pas : elles sont bien rustiques (du moins ici en zone 8). Au printemps, alors que les exotiques plus frileuses pointent à peine le bout de leur nez hors de leurs douillets paillages, les vivaces de printemps sont là : les ancolies, les iris, les narcisses, jacinthes et autres muscaris,  les pivoines, les nivéoles, les knipofias, puis viennent les phlomis (P. russeliana) et les hémérocalles....L'été, commence aussi les bal des asters,  des solidages, des renoués...Il serait injuste d'oublier que certaines vivaces sont très intéressantes par leur feuillage. Les hostas n'ont pas leur pareil pour meubler les coins un peu ombragés (ils ont aussi de belles floraisons, mais elles ne durent pas très longtemps) ; les héllébores et les lamiers, avec leurs feuilles persistantes assurent un décor permanent.

Les plus florifères

Véritables championnes, elles fleurissent quasi sans interruption, du printemps à l'automne : les sauges de Graham (Salvia grahamii), les fuchsia du Cap, les anthémis (A. tinctoria, "Wargrave", "Sauce Hollandaise"), les gaillardes, les tradescantias, les lis des incas (alstroemeria), les coréopsis, les lavatères en arbre, les népétas, les fuchsias ; d'autres commencent leur floraison en été et la poursuivent jusqu'au début de l'automne : les hélénies, les héliopsis, les rudbeckias, les anémones du Japon (en situation ombragées) ; à cette liste, on pourrait rajouter les dahlias, qu'on traite ici comme des vivaces (avec une protection hivernale quand même) et qui fleurissent aussi très longtemps (voir l'article les vivaces à longue floraison).

Soins et culture

Il faut tenir compte de leurs particularités : il y a des plantes d'ombre, de sous bois ou de plein soleil. Vérifiez bien de planter vos végétaux aux bons endroits, et les bons endroits, ce sont ceux qui correspondent aux besoins des plantes, ce ne sont pas ceux qui correspondent à vos envies à vous ! Globalement, j'ai pu remarquer qu'une grande partie apprécie les sols bien nourris, gardant l'humidité : pensez à bien composter, pailler et mulcher le sol de vos plates bandes.

Quelques originales

Ne vous privez de ces autres merveilles originales et tout aussi faciles : les eucomis, les agapanthes rustiques, les roscoés, les cautleyas, les bégonias rustiques ; parmi les originales, il y a aussi les blétillas, de petites orchidées très rustiques, les liatris...

Reproduction

Très facile : certaines se ressèment abondamment (asters, rudbeckias, anthémis...), d'autres se reproduisent facilement par division des souches. Avec les vivaces, les massifs sont vite bien remplis.

Les vivaces, c'est un monde infini à découvrir sans modération!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.