Un bégonia très rustique

bégonias rustiques, le Jardin d'épices
Begonia evansiana rose

Fleur par excellence des jardins d’autrefois, le bégonia est un classique des jardins de grand’mères. Il y trônait dans de gros pots ou dans des jardinières qu’on rentrait à la cave dès les premiers frimas, à l’abri du gel. Mais il existe aussi une variété de bégonias qui reste en terre d’une année sur l’autre, quasi sans protection tant elle est rustique, le Begonia grandis evansiana. Plante facile et de très bon caractère, on le voit rarement dans les jardins. Pourtant, il y était fréquent il y a un siècle, mais il a peu à peu été détrôné par des bégonias à grosses fleurs, ou par les variétés annuelles si utilisées en floriculture. Quel dommage, car c’ est une vivace très intéressante ; elle existe en plusieurs cultivars et il y a deux types de base : un à fleurs roses et un à fleurs blanches.

Il est décoratif toute la saison par son feuillage magnifique en forme de coeur, typique des bégonias. Vert sur le dessus, ses feuilles sont rouges sur le dessous. Selon la nature du terrain et le temps, il peut commencer à fleurir dès le mois de juillet. Les touffes grandissent vite car il se ressème facilement : plein de petits bulbes se forment le long des tiges. Avec les premières gelées, les tiges se couchent sur le sol. Une bonne partie des bulbilles germera au printemps suivant, et ces bébés bégonia fleuriront l’année suivante (mais dès la première année si les conditions d’humidité sont bonnes ).

Un peu d’histoire

Ce bégonia est originaire de Chine où il est cultivé depuis très longtemps (on retrouve sa trace dans des écrits du Xème siècle). On le trouve aussi en Corée et au Japon. On considère que c’est la plus ancienne des espèces de bégonias connues. Ramené en Angleterre au début du 19ème siècle, il a eu son heure de gloire dans les jardins avant d’en disparaître peu à peu pour devenir une plante de collection. Aujourd’hui, il est de nouveau commercialisé : à nous de lui faire retrouver la place qu’il mérite dans nos jardins !

Culture
bégonia rustique rose, revers des feuilles le jardin d'épices laurent lafaille
bégonia rustique rose, revers des feuilles

Plante de sous bois ou de lisières fraîches, ce bégonia aime les terres riches en humus. Il n’aime pas les sols trop lourds en hiver, aussi lui faut-il un terrain bien drainé. Si votre région connaît des hivers rigoureux, un bon paillage de feuilles mortes suffit généralement à le protéger. Il redémarre tard au jardin, en mai, mais ensuite, il pousse très vite. Il commence sa floraison en juillet et ne la termine qu’aux premières gelées. On le dit rustique à -18°C, je le confirme.

Il résiste à une certaine sécheresse mais apprécie quand même les arrosages par temps sec. Vous pouvez aussi le cultiver en pot mais attention dans ce cas, il faudra rentrer les potées hors gel l’hiver, car il est plus fragile au froid en pot qu’en pleine terre, comme beaucoup de plantes d’ailleurs.

Il fait merveille dans des massifs de plantes de sous bois, avec des fougères, des tricyrtis, des hellébores, des hostas, des roscoés et des cautléyas…..

Où se le procurer?

Plusieurs pépinières le proposent à la vente (voir la page liens).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.