Colocasia Pink China

colocasia pink china jardin exotique le jardin d'épices
colocasia pink china

Autre plante évocatrice des Tropiques et des jardins lointains, le Colocasia esculenta.
J’avais lu qu’il suffisait d’acheter des tubercules dans les épiceries exotiques, et que les colocasia (appelés aussi Taro, ou Eddo), résistaient à -12°C. Pour la résistance à -12°C des tubercules achetés dans la commerce, non, pas en Seine et Marne, ou en tout cas pas dans ce petit coin de Seine et Marne (zone de rusticité : voir ici). Malgré les paillages les plus épais, ils gèlent systématiquement.

J’ai essayé plusieurs années de suite et les plantes sont mortes bien avant que les – 10°C ne soient atteints, et à chaque fois, la croissance avait été fastidieuse.

Puis j’ai vu dans une vidéo sur le net qu’un colocasia, nommé “Pink China” tenait jusqu’à -15°C . OK, on va voir  ! Il a été planté en 2013, s’est particulièrement bien plu et a poussé jusqu’à atteindre un bon mètre de hauteur ; en plus il a émis des stolons dans tous les sens : une quinzaine de petits pieds ont émergé tout autour de lui !

C’est donc déjà un bon point par rapport aux tubercules achetés dans les épiceries exotiques : colocasia “Pink China” pousse vite et facilement sous le climat seine et marnais.

S’il passe l’épreuve de la rusticité, ce sera une valeur sûre et ses bébés vont se retrouver aux quatre coins du jardin, ça, c’est une certitude !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.