Préparer et entretenir son sol

Comment bien préparer et entretenir son sol ? Cette page va vous aider à adopter les techniques écologiques les mieux adaptées pour un sol fertile et vivant. D’abord, il faut commencer par comprendre ce qu’est un sol et comment il fonctionne.

Respecter le sol

Le sol n’est pas inerte, mais vivant ! Quand on a bien intégré ça, on comprend que ce qu’on va faire sur sa terre va avoir un impact sur la vie qu’il abrite. Or, cette vie est la garante de la fertilité de tous les sols.

Le sol est organisé en couches (qu’on appelle aussi des “horizons”). A chacune de ces couches, correspond une flore et une faune particulière. Dès lors qu’on sait cela, il est facile de comprendre qu’un labour, ou pire, qu’un fraisage, détruit toute l’organisation biologique de la terre. Cela en perturbe complètement le fonctionnement. Tout votre sol est organisé en un magnifique et complexe écosystème : ce que vous y faites agit sur cet écosystème et ce n’est pas parce que vous ne voyez rien qu’il ne se passe rien ! Il est donc primordial de bien respecter la terre de votre jardin et tous les organismes vivants qui s’y trouvent. Mais alors, comment travailler sa terre ?

Faut-il travailler le sol ?

Quand on parle de travail du sol, on pense automatiquement au labour ou au bêchage. Il ne paraît pas envisageable de faire autrement. Pour être pris au sérieux, il faut retourner, labourer, transpirer et … utiliser du pétrole ou de l’huile de coude ! Pourtant d’autres solutions existent, qui ont fait leurs preuves un peu partout sur la planète. Ainsi, on peut aussi utiliser une fourche à bêcher ou une grelinette. Cela permet de travailler la terre à l’horizontal, sans en retourner les couches.

Parfois, certaines techniques agroécologiques préconisent de ne pas travailler son sol du tout. Cela n’est pas possible que si vous avez mis en place des buttes autofertiles, des jardins de lasagnes. Mais dans une terre comme celle que nous avons en maints endroits d’Île de France, lourde et collante, il est très difficile de ne pas la travailler. Même l’usage de la grelinette peut être compliqué. Il s’agira alors, peu à peu, avec des amendements et un paillage constant de l’amener à une souplesse qui permettra de la travailler facilement, sans la retourner.

Le rôle des vers de terre

Le rôle des vers de terre est primordial.  Par leurs galeries, ils permettent une meilleure aération et un meilleur drainage de la terre, ce qui favorise le développement racinaire des plantes. De plus, leurs excréments, les turricules sont très riches en éléments nutritifs :

  • 5 fois plus d’azote assimilable
  • 7 fois plus de phosphore
  • 11 fois plus de potassium
  • 2 à 3 fois plus de magnésium
  • 1,5 fois plus de calcium
Entretenir la vie biologique

Un fois le sol bien préparé, vous pourrez y installer une permaculture. Dans ce contexte, on entend par permaculture une culture permanente du sol. On fait en sorte qu’il soit constamment couvert. L’apport permanent de matières organiques sur la surface va permettre de nourrir la vie biologique de votre terre, ainsi que les vers de terre. Tout ce petit monde va jouer son rôle en décomposant, digérant, remuant, retournant cette matière organique. Bien nourrie, la terre n’en sera que plus fertile et plus facile à travailler. Vous pourrez aussi y apporter du compost. Paillage, mulch, compost, toutes ses techniques visent le même but : nourrir l’écosystème du sol.

Avec le temps, et avec les paillages permanents, vous aurez de moins en moins besoin de travailler votre sol. Et si cela reste nécessaire, ce sera de plus en plus facile.

Pour résumer
  • Ne mélangez pas les couches : travailler votre sol à l’horizontal, sans mélanger les couches, en utilisant une grelinette ou une fourche à bêcher.
  • Couvrez la terre : laisser la terre couverte par des paillages à chaque fois que c’est possible, pour nourrir l’écosystème. Quand vous souhaitez semer,  dégagez les paillages avant de greliner votre terre (voir la vidéo plus haut). Vous pouvez laisser la terre nue le temps que les semis lèvent. Dès qu’ils sont bien levés, repaillez autour des plantes.