Un jardin nourricier

La vocation du jardin n'est pas seulement ornementale, loin de là. C'est aussi un jardin nourricier, imaginé pour donner le maximum de récoltes et permettre à ses occupants de tendre vers l'autonomie alimentaire.

Au départ, il y avait un potager, exclusivement dédié à tous les légumes. Mais peu à peu, de nombreuses plantes potagères ont gagné les massifs de plantes ornementales. Désormais, on utilise le coin du potager (jardin mandala) pour cultiver une prairie comestible ainsi que de grandes plantes comme les amarantes, le sorgho, le millet. On y cultive aussi les plantes qu'il serait difficile d'intégrer dans les massifs comme les carottes ou les radis. Dans ce grand jardin nourricier, on essaie aussi des légumes exotiques.  Les patates douces, l'igname, le kang kong ou encore les tomatillos, tout cela donne de très bons résultats.

Des arbres fruitiers partout

Les arbres fruitiers sont aussi omniprésents. S'il y a une partie "verger" plus clairement identifiée, il y a aussi des arbres fruitiers sur l'ensemble des "jardins" du Jardin d'épices. Des grenadiers, des pêchers, des abricotiers, des oliviers dans le jardin méditerranéen. Des passiflores, des feijoas, des myrtes du Chili, des mandariniers dans le jardin exotique. Des amandiers, des pêchers, des pommiers dans le jardin mandala, jardin intermédiaire entre le jardin exotique et le jardin méditerranéen. Et puis, dans la partie verger proprement dite, on trouve des pommiers, des poiriers, des pruniers, des asiminiers, des mûriers, des plaqueminiers, un cognassier. Les lianes fruitières ne sont pas en reste, avec par ci par là, des kiwis, des kiwaïs, des vignes et des passiflores. Dans le jardin exotique, on essaie depuis deux ans les bananiers fruitiers. Ils poussent très bien, même s'ils n'ont pas encore donné de bananes !

Des épices et des médicinales

Enfin, le jardin fournit également des épices, puisque c'est quand même sa vocation première. On y cultive du gingembre, du curcuma, du galanga (grand et petit), du gros thym antillais, des théiers rustiques, des basilics, différentes coriandres, de la citronnelle vraie, de la cardamome... De très nombreuses médicinales sont aussi présentes sur le jardin. Et pour être complet, n'oublions pas les nombreuses plantes sauvages qu'on laisse pousser pour s'en régaler. Il s'agit de la mauve, de l'achillée millefeuille, des orties, de la bourrache, des pissenlits...

Sans cesse, nous essayons de cultiver et d'adapter de nouvelles plantes dans notre jardin nourricier