Début de saison au potager exotique

IMG_3378
Le gingembre cherche le soleil…

Février/mars, c’est le début de saison au potager exotique. Dans les pots à l’intérieur, au chaud, le curcuma sort de son sommeil hivernal et pointe le bout de son nez. Le gingembre, lui est déjà beau. Il commence à rechercher le soleil et se penche de plus en plus vers la fenêtre.  Si vous n’avez pas hiverné ces plantes, il est temps de les mettre en culture pour en profiter lors de la prochaine saison.

En février/mars, on sème au chaud :
  • Pour les épices : le cumin, les piments, le fenugrec,
  • Pour les légumes : les tomates, les poivrons, les aubergines, les tomatillos, les physalis, la baselle.
Et on démarre en pot :
  • Pour les épices : le gingembre, le curcuma,
  • Pour les légumes : les patates douces, les taros, les malangas, les capucines tubéreuses, les ocas.
Les épices :

Gingembre, curcuma : vous pouvez  démarrer de nouveaux pieds, en posant des rhizomes dans des coupelles d’eau ; très vite, de nouvelles pousses vont émerger, se transformant en plantes vigoureuses que vous installerez en mai au jardin. (Articles sur le curcuma, ici, sur le gingembre, )

Cumin, piment, fenugrec : c’est aussi le moment de commencer au chaud les semis de cumin, de fenugrec. Vous installerez les plantes bien développées au potager exotique ou dans vos massifs quand les gelées ne seront plus à craindre. La coriandre, elle, se sèmera directement en place, un peu plus tard.

Les légumes :

Tomates, poivrons, aubergines :  c’est traditionnellement à cette période qu’on commence les semis en terrine au chaud de ces légumes courants du jardin. Dans la même catégorie, vous pouvez semer les tomatillos, les physalis (voir article sur les légumes sud américains, ici).

IMG_3379
Le malanga, démarré à l’automne…

Patates douces, baselle, taro, malanga, chayotte : moins courants, ces légumes sont pourtant des classiques du potager exotique. Si possible, choisissez des patates douces bio, elles germent un peu plus vite (voir l’article qui leur est consacré, ici).

La baselle se sème, ces graines s’achètent chez des producteurs spécialisés. C’est un légume intéressant. Peu connu, il fournit pourtant tout l’été une abondante production de feuilles. Elles remplacent avantageusement les épinards, absents à cette saison.

Quant au taro (Colocasia esculenta) les tubercules s’achètent facilement au rayon exotique des magasins type “Grand frais”. Choisissez-en des petits, vendus sous le nom de eddos, ils ne valent pas très cher et cela vous permettra de les faire grossir au potager et d’éviter de manger vos taros décoratifs (Colocasia Pink china par exemple, qui est cependant tout à fait comestible car c’est aussi un cultivar de Colocasia esculenta).

Le malanga quant à lui (Xanthosoma saggitifolium),  se trouvera presque exclusivement dans les épiceries exotiques. Démarrez en pot de petits tubercules, comme pour le taro, vous les  récolterez en automne, si les conditions de culture ont été bonnes, ils auront quadruplé de volume.

La chayotte se démarre en plantant un gros fruit dans un pot rempli de terre. On la trouve facilement en supermarché.Très vite, des tiges volubiles émergeront, qui donneront en fin d’été, pléthore de chayottes délicieuses.

Et pour finir, des tubercules multicolores :

Capucine tubéreuse, oca : à cette saison on trouve les tubercules dans les rayons des supermarchés bio. La saison ne dure pas longtemps alors n’hésitez pas, achetez en et démarrer quelques pieds qui vous transplanterez en mai en pleine terre : chaque tubercule vous en donnera des dizaines d’autres en automne. (Pour en savoir plus, voyez l’article sur les légumes sud américains, ici). Les ocas peuvent aussi se planter directement en pleine terre, en avril.

Voilà, pour un potager original plein de nouvelles saveurs et de nouvelles formes, c’est le moment de s’y mettre, à vous de jouer !

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.