Créer un massif de vivaces

[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Image_Widget”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Accordion_Widget”][/siteorigin_widget]

Comment créer un massif de vivaces, cette page aurait pu s’appeler “comment créer une [su_tooltip style=”green” position=”east” rounded=”yes” content=”terme anglais pour désigner une plante bande de vivaces en mélange”][su_label]mixed border[/su_label][/su_tooltip]? La mixed border, typique du jardin anglais, est une des constantes du jardin d’épices : tous les massifs sont organisés en grandes plates bandes de vivaces en mélange.

Choisir le lieu

Avant de se lancer dans la plantation, il faut bien réfléchir à l’endroit où vous créez votre massif : au soleil, à l’ombre, à la mi-ombre? Combien d’échecs et combien de plantes mortes pour n’avoir pas été plantées au bon endroit? On cède à ses envies face à une jolie fleur en jardinerie et on se pose la question de savoir où on va la planter une fois chez soi ! Pire, on se dit, “ah celle-là ferait vraiment bien devant le garage”, sans regarder l’étiquette qui indique une plante d’ombre, alors que le garage est en plein soleil ! C’est dommage. Les plantes sont des êtres vivants et chaque espèce a des besoins spécifiques. Il faut prendre conscience de ces besoins pour planter au mieux et garder ses plantes pendant de longues années.

Préparer le terrain

Une fois le lieu choisi, il faut préparer le terrain. Là, plusieurs options : la bêche ou le motoculteur, ou la méthode douce, le [su_tooltip style=”green” position=”east” rounded=”yes” content=”encore appelé lit de lasagnes ou jardin de lasagnes”][su_label]lasagna bed[/su_label][/su_tooltip]. Le lasagna bed ou jardin de lasagnes est souvent utilisé pour créer des espaces potager, sur le toit des immeubles, ou sur des sols pauvres. Il permet de recréer du sol pour cultiver des plantes à des endroits où le sol ne le permettrait pas. Cette technique écologique est parfaitement utilisable pour créer un massif de vivaces. [su_button url=”https://lejardindepices.fr/la-permaculture-au-jardin/jardin-de-lasagnes/” size=”1″ ] créer un lasagna bed [/su_button]

Installez-le plutôt en automne pour que les vers de terre puissent faire leur travail. Au printemps, vous n’aurez plus qu’à acheter vos plants ou vos graines et à installer vos végétaux.

Cependant, si votre sol est vraiment très lourd et argileux, certaines plantes apprécieront un peu de drainage sous forme de gravier ou de cailloux au fond du trou de plantation (lis par exemple). Apportez terreau ou compost bien décomposé pour alléger et nourrir votre terre.

Organiser le massif

Et là, ce n’est pas une mince affaire : on plante sans trop regarder les étiquettes et on doit redéplanter la saison d’après parce que certaines sont plus hautes qu’on l’avait imaginé, elles étouffent celles qui sont derrière. Pour éviter ça, plantez en installant les plus hautes au milieu du massif, et les plus basses sur le devant. Et pensez aussi à ceci : même si votre massif est en plein soleil, certaines plantes hautes, en grandissant, vont faire de l’ombre ! Il faudra donc planter à leurs pieds, des plantes de mi-ombre. Un massif peut être un massif de plein soleil sur sa face sud, et un massif de mi-ombre sur sa face nord. Les plantes les plus hautes, qui peuvent aussi être des arbustes, sera la trame, l’ossature de votre massif autour duquel toutes les autres plantes vont s’organiser.

Comment avoir des fleurs toute l’année ou presque ?

Vous pouvez choisir les plantes à très longues floraisons, (voir article ici ) ou vous reportez au tableau sur les vivaces faciles, ici. Sinon, comme pour le potager où on parle de rotation des cultures, il faut aussi penser le massif comme ayant lui aussi une rotation des floraisons : toutes les printanières très florifères dès le mois de mars : jacinthes, jonquilles, narcisses, muscaris, tulipes, une fois la floraison passée, vont s’endormir et laisser la place aux vivaces qui vont prendre le relais. Associez alors les vivaces en les mélangeant selon les périodes de floraison : un peu de longues floraisons par ci, des floraisons printanière par là, un peu d’été las bas, un peu d’automne ici….ainsi, il y aura des fleurs tout le temps dans votre massif. Jouez aussi sur les feuillages : bleutés, verts, pourpres…

En somme, créer un massif de vivaces beau toute l’année n’est pas simple, c’est un travail de construction, d’assemblage, comme celui d’un œnologue qui assemble les vins ou d’un peintre qui assemble ses couleurs : l’important ce n’est pas le détail, mais l’ensemble qui va en résulter.