Créer un jardin d’épices

En pleine terre ou en pot

Créer un jardin d'épices est une expérience fascinante : faire pousser dans son jardin ou sur sa terrasse des plantes qu'on n'imaginait pas trouver ailleurs que dans un magasin exotique ou en supermarché est toujours une source de grande satisfaction. Certaines des épices évoquées sur cette page sont tellement faciles qu'on se demande pourquoi on ne les trouve pas plus dans les jardins.

Pour réussir

Pour réussir votre jardin d'épices, il va vous falloir un terrain bien drainant, comme pour de nombreuses plantes exotiques, ce qui n'est pas surprenant, les épices sont aussi, pour la plupart des plantes exotiques. Si vous n'avez pas de jardin mais une terrasse, ça marche aussi, la plupart des épices peuvent se cultiver en pot. Pour les zingibéracées (curcuma, gingembre, krachaï, galanga), choisissez des pots plus larges que profonds, pour que les rhizomes puissent se développer sans entrave et grossir à leur aise. En pot, comme au jardin, vos épices ne doivent pas manquer d'eau pendant leur phase de croissance. Pour le fenouil, l'aneth ou le carvi, prenez de gros pots, ces plantes ont un gros système racinaire. Pour beaucoup, une terre riche et fertile est un gage de réussite.

A éviter

En pleine terre, les sols trop lourds sont à éviter absolument pour les épices dont on va récolter les rhizomes ; une terre souple au contraire, va leur permettre de grossir à leur aise. A éviter aussi, le manque d'eau et le soleil brûlant pour les zingibéracées. Faites attention aussi en pot, n'arrosez pas trop pour ne pas faire pourrir les racines. Si vous tentez le curcuma ou le gingembre en pleine terre, veillez à ce que le sol soit bien drainant et reste le plus au sec possible pendant l'hiver. Un simple paillage ne suffira pas, il faudra par dessus une bâche bien étanche qui couvrira un peu plus que le pied de la plante.

Exposition

Plein soleil pour le safran, les apiacées (coriandre, cumin, carvi, fenouil), le basilic sacré, le piment, la nigelle ; pour les épices à rhizomes, la mi-ombre (soleil le matin, ombre l'après midi). La mi-ombre est aussi très appréciée par la citronnelle vraie (Cymbopogon citratus).

Organiser le massif

Utilisez les plus hautes qui aiment le soleil (fenouil, carvi, piment), en plein sud : elles feront de l'ombre à celles qui apprécient cette situation. Votre jardin d'épices, ça peut être aussi un massif de vivaces dans lequel vous laisserez tous les ans de la place pour installer vos épices dès le retour de la belle saison.  Les gingembres et les curcuma que vous aurez fait germer au chaud en février / mars par exemple, ou votre collection de piments. Le fenouil est une vivace qui peut rester en place quelques années, comme l'houttounie au magnifique feuillage....il y a là de jolies associations à tenter car toutes peuvent s'avérer être de jolies plantes très décoratives. Un jardin d'épices, en plus d'être gourmand, ça peut aussi être beau !