Créer un jardin sec

Quelles plantes utiliser ?

Agave

Euphorbe

Hesperaloe

Opuntia

Nérine

Sedum

Yucca

Les caractéristiques d' un jardin sec

Pour créer un jardin sec, il va falloir choisir l'endroit de votre jardin le plus exposé au soleil et le mieux drainé. Le jardin sec s'inspire de ce qu'on peut trouver dans les zones tropicales sèches qui peuvent pour certaines connaître une saison des pluies, mais qui sont globalement, plutôt désertiques : il y fait chaud (mais parfois froid la nuit), il  y pleut rarement, ce qui ne correspond pas du tout au climat du nord de la France. Pour réussir, il va falloir ruser et utiliser de petites techniques qui vont permettre d'accentuer le drainage du sol. Il faudra aussi sélectionner les plantes qui supportent le mieux l'humidité hivernale et à défaut, les protéger de la pluie car comme toujours, c'est l'association humidité + froid qui est redoutable et pas toujours le froid en lui-même.

Pour réussir 

Alors comment faire pour réussir son jardin sec ? D'abord, comme son nom l'indique, le jardin sec doit être....sec !! Le plus possible.

Sélectionnez soigneusement vos plantes, choisissez les plus rustiques (voir zones de rusticité pour déterminer votre zone) et si possible celles qui supportent le mieux l'humidité hivernale. Les spécialistes de ce genre de plantes le précisent souvent. Le drainage devra être parfait en hiver. Dans le nord de la France, un massif type rocaille, permettra de planter au dessus de la surface normale du sol, ce qui accentuera le drainage. Des pierres et des rochers, voire un sol couvert de gravier entre les plantes, permettront de capter la chaleur du soleil et de la restituer durant le nuit, même l’hiver. Pour les plus sensibles à l'humidité, une protection contre la pluie sera peut-être nécessaire.

Dans les trous de plantations, ajoutez cailloux, sables et graviers. 

A éviter

A éviter absolument : les sols gorgés d’eau en hiver. D'une manière générale, les sols lourds et argileux ne sont pas adaptés pour créer un jardin sec. Si votre sol n'est pas adapté, modifiez-le !

Exposition 

Plein soleil. La culture sur des ados (pentes) plein sud sera un gage de réussite. Un talus surélevé et pentu orienté plein sud crée un microclimat très favorable (voir article : créer des microclimats).

Finalement, une belle rocaille bien exposée présente des conditions assez favorable pour installer les plantes typiques d'un jardin sec.

Organiser le massif

Une fois que vous avez identifié l'emplacement de votre jardin méditerranéen, sur un talus naturel ou que vous en avez créé un artificiel, il ne reste plus qu'à installer vos plantes. Mettez les plus grosses plutôt au centre et organiser les plus petites autour. Pensez surtout aux épines des certaines : agaves, opuntias, yuccas. Elles peuvent être redoutables et dangereuses, pour vous, des enfants, des animaux domestiques. Eloignez ces plantes le plus possibles des allées. Gardez pour les bordures, les sedums, les sempervirums, les delospermas....si quelqu'un devait tomber dessus, en trébuchant dans l'allée, son premier réflexe sera d'étendre la mains...autant qu'elle ne s'empale pas sur un cactus. Pensez aussi aux personnes qui vont déambuler en short ou en jupe autour de votre massif pendant les mois d'été...un simple effleurement peut être redoutable !