Un jardin permaculturel

Le Jardin d'épices est un jardin permaculturel, conçu selon les principes de la permaculture. Alors, qu'est-ce que la permaculture ? Pour en savoir plus, je vous invite à cliquer sur les liens à gauche de ce texte. Ils vous enverront vers mon site professionnel, La Voie du Jardinier. Là, un chapitre est consacré à la permaculture.

Modifier le design

Le design en permaculture est toujours évolutif. Ainsi, depuis quelques années, avec les étés particulièrement chauds et secs, il a fallu s'adapter. Nous avons donc du modifier le design du jardin pour tenir compte de ces changements. Ah, au fait ! Vous savez ce qu'est un design en permaculture ? Non ? Cliquez sur la partie "design" et vous saurez tout.

Cette modification a impliqué par exemple, d'abandonner certaines cultures, comme les hortensias ou les myrtilles. En effet, ces plantes demandaient beaucoup trop d'eau pour se maintenir pour qu'on puisse les maintenir. Il a fallu aussi déplacer des massifs entiers. Nous avons du repenser le jardin, car les changements climatiques ne correspondaient plus avec les aménagements initialement prévus. Cela a signifié aussi de modifier en profondeur les massifs, afin d'utiliser avec encore plus de pertinence les micro climats du jardin. Pour en savoir plus plus sur les différents microclimats du jardin, vous pouvez vous référer à l'article "rusticité, températures et microclimats".

La modification du design a entraîné une refonte du zonage du jardin. Nous avons réorganisé le potager qui ne se trouve plus qu'à un seul endroit, mais un peu partout. Beaucoup de légumes se retrouvent dans les massifs de plantes ornementales. Cela donne un aspect esthétique intéressant tout en boostant la biodiversité. L'objectif en était aussi de ne garder sur l'espace dédié au potager que des cultures qui acceptent le plein soleil une partie de la journée car le potager est très exposé.

L'objectif final : le jardin forêt

Peu à peu, le jardin évolue vers le jardin forêt, ce qui était et est encore l'objectif de départ. Il y a des arbres partout, fruitiers et sauvages. Encore petits à certains endroits, ils commencent à bien se développer ailleurs, le jardin prend de la hauteur... La biodiversité se développe, les récoltes sont abondantes, le jardin permaculturel se déploie...