Les légumes asiatiques : légumes feuilles 2

Voici le second volet de notre découverte des légumes asiatiques.  Il est consacré à des plantes beaucoup moins connues que dans le volet un. Elles sont pourtant tout aussi faciles à cultiver et tout aussi intéressantes au potager. Les plantes ci-dessous sont vigoureuses et productives.

le kangkong
Kangkong

Voici le kangkong (Ipomoea aquatica). C’ est un légume feuille très consommé en Asie. Il appartient à la grande famille des convolvulacées, comme les ipomées ou le liseron. Le kangkong est un légume très facile à cultiver et très productif. C’est une plante semi-aquatique, aussi, il lui faut constamment de l’eau. Vous pouvez la mettre en pleine terre au jardin en un lieu humide, ou dans un endroit où vous penserez à bien l’arroser. Comme c’est aussi une plante peu rustique, le mieux c’est encore de la cultiver en pot ou en bac que vous rentrerez au chaud en hiver. Elle continuera ainsi à vous donner même en intérieur une abondante production de feuilles que vous pourrez consommer comme des épinards, crus ou cuits. A savoir : cette plante se bouture dans l’eau avec une facilité déconcertante. On la trouve facilement dans les épiceries asiatiques, il suffit d’en mettre une tige dans l’eau et vous voilà pourvu pour longtemps. On trouve aussi des graines chez de nombreux pépiniéristes spécialisés.

la baselle
Baselle

La baselle fait aussi partie des légumes asiatiques peu connus et pourtant faciles à cultiver. Il s’agit d’une plante volubile, dont on trouve assez fréquemment les graines dans les catalogues spécialisés. On en trouve en général deux espèces, la verte (Basella alba), et la rouge (Basella rubra). Les deux appartiennent à la famille des basellacées et fournissent tout l’été une grande quantité de feuilles. On peut aussi en consommer les jeunes pousses crues dans les salades. Les feuilles, elles, se consomment comme les épinards. C’est bien pratique à une période où il n’y a pas d’épinards au jardin, car ils ne supportent pas les chaleurs estivales. D’ailleurs, la baselle est aussi appelée “épinard de Malabar”.

Cette plante n’est pas rustique. On la sème au chaud avant de l’installer au jardin, en mai.  On peut commencer à récolter à partir de fin juin ou juillet. Elle produit de nombreuses graines, qu’il faut récolter pour pouvoir les ressemer l’année suivante.

La baselle est également une plante médicinale, riche en minéraux et en vitamines. Elle est traditionnellement utilisée pour rééquilibrer le transit intestinal.

Dans la famille des choux, tatsoï et kailaan
Tatsoï

Le tatsoï est un autre légume asiatique très intéressant. On l’appelle encore chou rosette, à cause de la forme de ces feuilles, emboîtées les unes dans les autres. C’est un chou à la saveur douce, qui aime chaleur et soleil. Il pousse vite et se récolte un peu plus d’un mois après le semis (de 40 à 60 jours selon les conditions). On commence à le trouver régulièrement sur les étals. On le sème de mars à août, pour le récolter de mai à octobre.

C’est une plante vigoureuse et très productive qui peut se consommer crue ou cuite.

Le kailaan est une autre variété de chou asiatique. Chez lui, ce sont les tiges qui se consomment. Elles ont une saveur qui rappelle l’asperge. On peut le consommer cru ou cuit, à la poêle ou à la vapeur. Le kailaan se sème à partir du printemps, jusqu’en août. Il se récolte de 60 jours à 90 jours selon les conditions. On pourra ainsi le consommer pendant de nombreux mois, jusqu’aux portes de l’hiver, voire au delà avec une petite protection hivernale.

La celtuce

Changeons de famille pour aller vers celle des laitues. Voici un autre légume asiatique peu connu mais très facile. La celtuce est une laitue qui ne pomme pas mais monte très vite à fleur. Chez elle, ce ne sont pas les feuilles qui sont les plus intéressantes, mais la tige. Quand elle atteint 30 cm de haut, et avant que ne s’épanouissent les fleurs, on la coupe. La tige se fait alors cuire à la vapeur, comme des asperges. Son goût est intermédiaire entre l’asperge et l’artichaut.

La celtuce se sème de mars à juillet, et se récolte au bout de deux mois. Elle est très prisée en Chine. Sa culture ne présente aucune difficulté.

Voilà donc encore quelques légumes à essayer et à adopter au potager. On trouve leurs graines sans difficultés et ils sont faciles à cultiver. De quoi en tout cas rajouter encore un peu plus de diversité et d’exotisme à son assiette.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.