Cultiver l’igname

ignameCultiver l’igname est vraiment très facile. Rien que son nom est évocateur des tropiques, et on s’imagine difficilement qu’il s’agit d’un légume bien rustique qui peut parfaitement pousser dans nos jardins. Le nom latin de l’igname est Dioscorea batatas ; on le trouve aussi sous l’appellation courante d’igname de Chine. C’est en effet d’Asie qu’il vient. Il y est cultivé depuis des siècles et sa culture s’est répandue partout sur la planète, en Afrique notamment. L’igname est une plante grimpante qui produit un gros, parfois très gros tubercule qui peut peser plusieurs kilos. C’est lui qu’on consomme. Très nourrissant, son goût rappelle la pomme de terre.

Culture

L’igname est un tubercule rustique qui résiste parfaitement à nos hivers. On plante les tubercules en avril. Très vite, (dès qu’il fait un peu chaud), des tiges volubiles sortent de terre, on les laisse grimper sur un support où elles peuvent atteindre 2 à 3 m de long. La terre doit être riche et souple et bien exposée. En automne, on creuse une tranchée autour de la plante pour récolter. Dans nos régions, on peut récolter après la deuxième année, ce qui permet d’obtenir des tubercules beaucoup plus gros. S’il supporte une relative sécheresse, pour avoir de beaux tubercules, l’igname doit quand même être régulièrement arrosé pendant l’été. En fin d’été, des bulbilles apparaissent à l’aisselle des feuilles. On les récolte en octobre et on les met dans du sable pour l’hiver. Au printemps, on pourra les mettre dans du terreau où ils vont peu à peu se transformer en tubercules qu’on pourra installer dès l’automne suivant sous climat doux, ou au printemps suivant dans les régions plus froides.

L’igname pouvant rester en terre (il ne gèle pas), on pourra le récolter au fur et à mesure des besoins. Sinon, on peut l’arracher et le conserver dans du sable, comme on le fait pour les betteraves par exemple.

Voilà donc encore un légume exotique facilement acclimatable dans nos jardins, pour le plus grand bonheur de notre assiette.

Pin It

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.