Créer une butte forestière

Créer une butte forestière est une opération qui demande d’avoir sous la main…du bois ! D’où son nom de butte forestière. On appelle également ce type de buttes, buttes permacoles, ou encore hugelkultur. Ce terme allemand date des années 70 où des permaculteurs allemands ont remis au goût du jour cette technique ancestrale.

butte permacole (1)Intérêts

La butte forestière est très fertile, grâce à la décomposition du bois qu’elle contient. Ce même matériau la fait se comporter comme une éponge vis à vis de l’eau qu’elle reçoit. Le sol est très aéré, ce qui va permettre une bonne pénétration racinaire. Le bois va se comporter comme une éponge, quasiment plus besoin d’arrosages. Les racines vont facilement atteindre cette “éponge” au cœur de la butte. La décomposition du bois étant lente, les éléments nutritifs vont se libérer sur une longue période. Cela rendra le sol fertile sur la durée. Cette fertilité sera entretenue par les paillages et apports qui seront faits régulièrement en surface.

Comment procéder ?

Etape 1 : on creuse le sol à l’emplacement de la butte. On garde la terre de côté avec les mottes d’herbes.

Etape 2 : on remplit de bois : troncs, branches, branchages, puis de sciure, broyat pour bien boucher tous les espaces entre les troncs et les branches…

Bois à privilégier : aulne, chêne, tilleul, peuplier, saule (bois sec), bouleau, pommiers…

Bois à éviter :  résineux, acacia (robinier), noyer.

Etape 3 : on remet la terre qu’on a enlevée au départ. S’il y a des mottes d’herbes, on positionne la touffe herbue vers le bas, racines et terre vers le haut, et on empile le tout pour faire une belle butte (voir dessin ci-dessus). Une fois toutes les mottes remises sur la butte on recouvre de terre et de compost bien mûr  pour boucher les trous.

Etape 4 : on épand une bonne couche de paille, de compost, de BRF…si vous ne semez pas tout de suite. Sinon, mettez une couche légère pour que les graines puissent lever facilement. L’important c’est de ne jamais laisser le sol à nu.

Hauteur et forme de la butte

Pour ce type de butte ayant une fondation importante et solide (troncs), elles peuvent être assez hautes, beaucoup plus hautes que ce qu’on pratique généralement pour les autres buttes. Certains les font si hautes qu’ils peuvent planter et récolter debout ! Pour sa forme, la butte forestière est plus conique, comme vous pouvez le voir sur les photos.

Au potager et au jardin d’ornement

Comme pour toutes les buttes, on peut les adapter au jardin ornemental, en mettant des pierres, des rondins de bois autour, des bacs… tous les aménagements sont possibles dès lors qu’on a compris le principe et l’intérêt de cette butte.

Un bac en hugelkultur

Vous positionnez votre bac, (hauteur des côtés de 50 à 70 cm de haut), placez le bois au fond et empilez les couches comme indiqué dans les étapes 2, 3 et 4. Si votre bac n’est pas très haut (30 à 40 cm), creusez un peu le sol, au fond, sinon, vous risquez d’avoir trop de bois par rapport à la terre.

Impossible de parler de ce type de butte sans parler du célèbre permaculteur Sepp Holzer. Pour terminer cet article, voici une photo de son jardin où il pratique à grande échelle cette méthode de culture.

Pin It

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.