Feijoa, goyavier du Brésil

feijoa jardin exotique jardin d'epices

Fleurs de feijoa

Voilà un joli petit arbre, ou plutôt gros arbuste, bien plus rustique qu’il n’y paraît. Installé au jardin depuis 6 ans, cette jolie plante au feuillage vert bleuté est étonnante. Me fiant aux commentaires qui la disaient rustiques à -15°C, elle a d’abord été plantée dans le verger, sur une parcelle assez fortement exposée au vent du nord et d’est (pas la meilleure place). Je l’ai laissé sans aucune protection car comme c’est censé devenir un petit arbre, il arrivera fatalement un moment où je ne pourrai plus la protéger. C’est comme ça pour les plantes difficiles à protéger : elles tiennent où elles y passent, sinon, ça peut vite devenir très compliqué (et pas question de construire une “cabane” de protection autour des plantes, ce n’est pas l’objectif. L’objectif c’est l’acclimatation !

Et bien ce vaillant petit feijoa (Feijoa sellowiana) a résisté à des hivers très froids, des pointes à -17°C, des journées complètes sans dégel. Il en a perdu toutes ses feuilles, mais à chaque fois il est reparti. Seul souci, en 4 quatre ans il n’avait grandi que de 2 cm. Il y a 5 ans, j’ai donc décidé de le changer de place (avant qu’il ne devienne trop grand), pour le mettre le long d’un mur, au sud. Et là, à cet emplacement chaud et baigné de soleil, il a triplé de volume en quelques mois ! Il fleurit régulièrement depuis 2 ans. Les fruits sont tombés en 2016, encore petits, mais en 2017,  ils ont bien tenu et sont devenus très beaux. Il y a eu une belle récolte en octobre dernier (2017).

Un peu d’histoire

Le feijoa doit son nom à un botaniste brésilien du nom de Feijo. Ce petit arbre, de la famille des myrtacées, porte de nombreux noms. Vous le trouverez sous le nom de Feijoa sellowiana, ou Acca sellowiana. Ses noms courants sont : goyavier du Brésil, goyage ananas, goyavier de Montevideo. Il est originaire des régions subtropicales de l’Amérique du sud. Il est cultivé tant pour ces fruits, très riche en vitamine B et C,  que pour ses fleurs très décoratives mais aussi comestibles. On l’utilise également comme brise vent dans certaines régions.

Culture

Feijoa, fruits, été 2017

Le feijoa est un petit arbre à  feuillage persistant (seules les fortes gelées le défolient) et peut mesurer de 3 à 6 m de haut. Il aime le soleil, la chaleur et les terres fertiles, riches en humus.  La floraison est plutôt tardive, bien après les dernières gelées, et la récolte des fruits se fait en  octobre / novembre. Il ne semble pas poser de problèmes de culture particuliers et pousse assez facilement dès lors qu’il se plaît.

Au jardin d’épices, il va atteindre 2 m de haut pour un bon 1 m 50 de large, il pousse vite et m’a convaincu : je vais en installer d’autres, ne serait-ce que pour favoriser la pollinisation et assurer une meilleure fructification (les variétés autofertiles citées ci-dessous, ne le sont souvent que partiellement, planter 2 pieds est plus sûr si vous voulez récolter des fruits).

Les meilleurs cultivars

Choisissez les variétés autofertiles (pas besoin d’autres plantes pour assurer la fructification : Coolidge, Mammoth, Unique ; on les trouve facilement en jardinerie.

2 commentaires

  1. Bonjour

    Merci pour votre blog, je trouve vos expériences passionnantes et instructives. Comment vont vos Feijoa ? Quelle est selon vous leur rusticité (surtout sur plusieurs jours sans dégel). Est-ce que les fruits arrivent à maturité facilement ? Il faut dire que les étés sont particulièrement chauds pour le moment.. Merci beaucoup !

    • Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. Les feijoas vont très bien ! Ils sont en pleine floraison en ce moment. Nous mangeons des fruits tous les ans, les fruits arrivent à maturité sans problème, mais c’est grâce à un paillage abondant gardé toujours humide. S’ils manquent d’eau pendant l’été, les fruits cessent de grossir. Leur rusticité est excellente, ici en tout cas, aucun problème puisque le pied le plus ancien a maintenant presque 10 ans et a supporté des gels importants, sans dégâts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.