Tritome

Tison de Satan, Tritoma uvaria
Tison de Satan, Tritoma uvaria

Le tritome, encore appelé « tison de Satan » ou est une plante magnifique qui évoque les climats chauds par son feuillage effilé et sa floraison en épis flamboyant qui évoque l’aloès, d’où son autre nom « faux aloès ». Trois variétés poussent au jardin d’épices. Une variété très rustique et très grande (1 m 60 de haut en pleine floraison). Elle fleurit tôt au printemps, en avril / mai ; il s’agit de Tritoma uvaria, aux gros épis oranges.

Ensuite, fleurit un petit tritome, « Traffic light ». En mai / juin, il dresse ses épis à 50, 60 cm de haut. Celui-ci comme le précédent passe l’hiver sans aucune protection.

Le dernier à fleurir, en juillet est un grand tritome au feuillage moins épais que le Tritoma uvaria. Le coloris de sa fleur est beaucoup plus vif, orange et jaune. Il est plus fragile que les deux autres, aussi faut-il prévoir un peu de paillage en cas d’hiver froid. J’en ignore le nom car il m’a été donné en 1986, par une dame passionnée de jardin et qui avait repris le chemin de la fac pour apprendre le chinois à plus de cinquante ans. Elle m’avait déjà impressionnée à l’époque par sa démarche mais aussi par ses connaissances en plantes. Malgré sa fragilité relative, cette espèce a quand même bravé tous les hivers depuis cette date.

Un peu d’histoire

Le tritome est originaire d’Afrique du Sud et d’Afrique tropicale. Il doit son nom à un botaniste allemand du 18ème siècle, Johan H. Kniphof.

Culture

Cette grande vivace aime les situations chaudes et le soleil. Elle aime les terrains bien drainés et peut souffrir de l’humidité hivernale. Au soleil, dans un sol riche, elle peut devenir spectaculaire au moment de la floraison, qui se remarque de loin. Il en existe des dizaines de cultivars, de toutes les tailles, dans les coloris rouges, orages et jaunes. Par acquis de conscience, paillez le les premiers hivers, histoire qu’il s’installe bien.

Plantez le au printemps et surtout pas à l’automne, son enracinement serait insuffisant en cas d’hiver froid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.